Les remakes de Dragon Quest V: la fiancée céleste

Version Super Famicom

Dragon Quest V Snes
  • Développeur : Chunsoft
  • Date de sortie Japonaise : 22/09/1992
  • Date de sortie Américaine : Jamais
  • Date de sortie Française : Jamais

Dragon Quest V: Tenku no Hanayome ou La Fiancée Céleste, en français, a été développé par Chunsoft et publié par Enix le 27 septembre 1992 au Japon et est le premier Dragon Quest à sortir sur la nouvelle Super Famicom de Nintendo. C’est aussi le premier Dragon Quest à ne pas être sorti aux Etats Unis et il restera exclusif au Japon jusqu’aux sorties sur Nintendo DS.



Ce nouvel opus de la saga fit, comme les autres, un joli succès au Japon. En 2006, les lecteurs du magazine japonais Famitsu le classèrent 11e des 100 meilleurs jeux de tout les temps. L’histoire, se déroulant sur près de 20 ans et qui est découpée suivant les évènements majeurs de la vie du héros a été beaucoup appréciée du public japonais.

Dragon Quest V Dragon Quest V

Dragon Quest V Dragon Quest V

Cette version SNES reste assez limitée techniquement, même pour l'époque. Mais l'aventure est tellement prenante que l'on oublie vite ces petits détails jusqu'à la fin de la quête.


Version PS2

Dragon Quest V PS2
  • Développeur : ArtePiazza
  • Date de sortie Japonaise : 25/03/2004
  • Date de sortie Américaine : Jamais
  • Date de sortie Française : Jamais

Le premier remake de Dragon Quest V a été réalisé pour la Playstation 2 par ArtePiazza, ceux à qui ont doit le développement de Dragon Quest VII. Il a été publié par Square Enix et s’est vendu à 722 000 exemplaires le jour de son lancement, le 25 Mars 2004, ce qui démontre l’attente du public japonais a l’époque pour cette version. Tout comme le remake de Dragon Quest IV sur Playstation, cette version reprend le moteur utilisé par Dragon Quest VII mais, cette fois-ci, à la sauce Playstation 2.

En Avril 2004, il s’était déjà vendu 1,5 million de copies de ce remake, ce qui fit de lui, à l’époque, le remake le mieux vendu de toute la saga. L’ajout de la démo de Dragon Quest VIII contribua aussi à ce succès. En 2006, les lecteurs de Famistu placèrent ce remake à la 40ème place des 100 meilleurs jeux de tous les temps. Les fans américains attendaient avec beaucoup d’espoir cette version chez eux, mais cette attente fut vaine. Elle resta, encore une fois, exclusive au territoire japonais.

Dragon Quest V Dragon Quest V

Dragon Quest V Dragon Quest V

Une version boostée!!!

  • Tous les monstres sont animés.
  • Les arènes de combats sont, elles aussi, animées
  • Certains passages et scènes du scénario sont légèrement modifiés
  • Les musiques sont orchestrales et enregistrées par le NHK Symphony
  • Le jeu de plateau « TNT » de Dragon Quest III fait son retour dans cette version

  • Le moteur 3D de Dragon Quest VII a été repris pour ce remake mais optimisé pour la PS2
  • Paysages et personnages sont en 3D, faisant de ce remake le 1er Dragon Quest tout en 3D
  • Les combats aléatoires sont plus fréquents dans cette version par rapport à la version SNES
  • Afin de compenser le nombre de combats accrus, les personnages dans l’équipe passe de 3 à 4

  • Rajout du musée de Yuujii (Bricabrac en VF) dont le nom est un clin d’oeil à Yuji Horii et dont la traduction littérale veut dire « fantôme du vieil homme ».
  • 40 nouveaux monstres sont rajoutés au bestiaire. Ils avaient été créés à l’époque de la version Super Famicom, mais écartés du jeu final afin de ne pas dépasser la limite mémoire de 16 Mégabits

Version Nintendo DS

Dragon Quest V DS
  • Développeur : ArtePiazza
  • Date de sortie Japonaise : 17/07/2008
  • Date de sortie Américaine : 17/02/2009
  • Date de sortie Française : 20/02/2009

La version DS de Dragon Quest V est la dernière à ce jour et utilise le même moteur que la version DS de Dragon Quest IV. Elle a été développée par ArtePiazza et publiée par Square Enix au Japon le 17 Juillet 2008. Ce remake est la septième meilleure vente de l’année 2008, toutes consoles confondues, au japon, avec 1 176 082 exemplaires vendus.





Le 20 Mai 2008, Square Enix annonça la sortie de ce remake aux Etats-Unis et fixa, plus tard, la date de lancement au 17 février 2009. Dans la foulée, le jeu fut annoncé pour la première fois en Europe sous le titre Dragon Quest : La Fiancée Céleste, omettant le chiffre V comme cela avait été le cas avec Dragon Quest VIII et le remake de Dragon Quest IV. Au 31 Mai 2009, 1,35 million d’exemplaires ont été vendu de part le monde.

Dragon Quest V DS Dragon Quest V DS

Dragon Quest V DS Dragon Quest V DS

Une bien jolie version...

  • Mode multi-joueur ajouté
  • Tous les ajouts de la version PS2 sont conservés
  • Les jeux du Casino sont adaptés pour l’écran tactile de la DS
  • Une troisième mariée est disponible. Son nom est Deborah (Pandora en VF) et Yuji Hori la décrira comme un personnage « dont personne de normalement constitué ne voudra » et qu’elle était « un parfait moyen pour tourmenter encore un peu plus le joueur »

... Mais tout de même des régressions par rapport à la version PS2

  • Les gluants à l’origine bleus, sont maintenant violets
  • Les arènes de combats reviennent à une forme statique
  • Les musiques symphoniques souffrent de la faiblesse du processeur sonore de la DS
  • De nombreux noms changent entre les versions japonaise, américaine et française (Exemple : le père du héros s’appelle Papas en japonais, Pankraz en américain et Petros en français)
  • Les graphismes reviennent à un mélange 2D/3D dû aux limitations de la console et à l’utilisation de même moteur que le remake de Dragon Quest IV sur DS

Section réalisée par ShinjiLestat, mise en page par Poppu