Cette page est un article de la communauté Dragon Quest Fan

Dragon Quest Fan est une communauté de passionnés. Le site propose ainsi un module permettant à n'importe quel membre de diffuser des articles riches en contenu afin d'aider les joueurs. Vous pouvez vous-même proposer des articles pour compléter nos dossiers!

Cet article a été écrit par darkwillalex, nous le remercions pour sa contribution! Attention, certains articles peuvent prendre quelques secondes à charger!

Lire sur le forum

1.5

Avis, le jeune Célestellien, pianotait sur la table sans savoir quoi faire depuis une dizaine de minute. La maison était aussi rangée qu’elle pouvait l’être, et rien de bien intéressant à explorer ne se profilait à l’horizon. Il mangea l’un des fruits que Solo avait ramené ce matin avec un autre de ses camarades, la main sur la joue, et un coude sur la table, l’air maussade. Il avait tendance à vite s’ennuyer quand personne ne lui faisait la discussion, et il voleta tristement dans l’air pour sortir de la maison et jeter au loin son trognon. Le reste de fruit cogna un arbre et, en retombant sur le sol, fit un bruit des plus curieux. Avis vola rapidement au pied de l’arbre, poussa le trognon, et gratta la terre à l’endroit où il était tombé. Il examina la zone autour de lui, mais ne trouva rien d’intéressant et, déçu, il reparti en direction de la maison en traînant des pieds, quand une douce voix lui arriva, porté par le vent. Avis se retourna instinctivement, et scruta dans les herbes hautes, les fourrés, les buissons, à la recherche d’un indice, et sursauta lorsqu’il finit par distinguer deux yeux bleues qui le fixaient patiemment à travers la végétation. Il s’approcha doucement, après s’être assuré que les yeux n’appartenaient pas à un Manikins, puis tenta un premier contact en douceur, demandant à la personne de s’identifier.

Une douce voix, tendre comme le vent, lui répondit qu’elle n’était pas une ennemie, bien au contraire, et qu’elle souhaitait récupérer un objet qu’elle avait perdu dans les parages, après avoir fui la destruction du village. Elle se leva alors, et Avis resta sans voix devant la beauté de la jeune femme qui se trouvait là. Elle s’avança d’un pas chaloupé, puis embrassa Avis sur la joue pour le remercier de ne pas avoir attaqué quand il le pouvait, et le gratifia d’un grand sourire quand celui-ci rougit sous le contact de douces lèvres. Elle lui dit s’appeler Ruisselune, qu’elle était la cousine de Laurasia, et qu’elle en avait pour preuve l’insigne sur sa coiffe, qu’Avis reconnu très bien. Il s’agissait de l’aigle doré, serti d’une sphère rouge, l’emblème que portaient Laurasia et Roto. Le jeune homme demanda toutefois plus d’explication, et la femme les lui donna sans attendre.

_"J’aurai voulu rejoindre mon cher cousin, mais je ne pouvais simplement pas, petit ange. Vois-tu, je suis dans un groupe, et j’avais une, heh bien une mission spécial, et je ne pouvais pas perdre de temps en sensiblerie. D’autant que je ne suis même sûr qu’il se souvienne de moi. "

_"Quel genre de mission menez-vous avec votre groupe ? Nous pouvons vous aider vous savez ! "

La jeune femme tourna le dos au jeune Avis, pour qu’il ne la voie pas rouler des yeux, agacée par ces questions. Elle se força à sourire, puis se retourna vers lui. Avis eut alors un frisson d’effroi, quand il vit que la jeune femme le regardait avec une intense froideur, proche de l’envie de meurtre. Il recula doucement, tâtant dans son dos pour attraper son épée au cas où, mais la jeune femme lui dit que cela était inutile.

_"Gamin, si je voulais que tu meurs, tu ne pourrais rien y faire, crois-moi. Et pour tout te dire, ta mort ne servirait pas vraiment mes plans… Tu as encore un rôle à jouer, je peux clairement le voire. Alors maintenant, fais-moi plaisir, oublie que tu m’as vu, retourne dans ta… Ta maison minable, et attend tes amis. "

Avis, comme hypnotisé, obéit immédiatement à la femme et rentra pour tout oublier à l’instant même où il se rassit, tandis que la belle et dangereuse créature ramassait l’objet qu’elle était venue chercher, une petit sphère dorée. Elle maugréa un temps, maudissant Nimzo d’avoir caché un objet dans en endroit aussi isolé, mais se félicita de l’avoir retrouvé avant que le grand comploteur ne se souvienne de son existence.

_"Magargie ma fille, tu es vraiment en voie pour duper tout le monde, dit-elle en souriant. Bon, et maintenant, je n’ai plus qu’à trouver ce fichu Zoma. Si les informations de Mortamort sont correctes, il devrait se terrer dans cette stupide tour, pour planifier son attaque vers le camp des réfugier, loin au Nord, vers le « pays des merveilles », ou je ne sais quel endroit encore plus perdue. Tsss ! Ce qu’il ne faut pas faire pour renverser le cours de la guerre ! "

Magargie jeta un dernier coup d’œil aux maisons en ruines, ainsi qu’à la bâtisse abritant Avis, et sourit malicieusement, en disparaissant dans un tourbillon obscur.