Article de la communauté Dragon Quest Fan

Dragon Quest Fan est une communauté de passionnés. Le site propose ainsi un module permettant à n'importe quel membre de diffuser des articles afin d'aider les joueurs. Cet article a été écrit par zinzindelespace, merci pour sa contribution!

Comme vous le savez sans doute, notre saga préférée va avoir 30 ans le 27 Mai 2016. Pour célébrer cet évènement, il est important, à l'heure où j'écris cette page, de dédier un article sur ce qui a lancé la Dragon Quest. Nous allons ouvrir le premier article de l'année 2016 avec un personnage bien particulier. Non, je ne vous parlerais pas du prêtre Kiryl de Dragon Quest IV comme il se le devait pour compléter la suite avec Alina, et même s'il n'y a pas grand chose à dire sur ce personnage, il y a un épais brouillard sur Kiryl qui, en-dehors de construire sa fiche, reste l'un des personnages les plus mystérieux de la saga.

Tiens, en parlant de mystère... Lui aussi, il est bien mystérieux...!

 

Lordragon, le seigneur des Dragons

Nom

Forme humaine Forme dragon

Français

Lordraco Lordragon

Américain

Dracolord Dragonlord

Japonais

Ryu-Oh

King Dragon

 

Présentation

Lordraco, également appelé le King Dragon dans le titre symphonique de la musique du combat final de Dragon Quest I, est l’antagoniste de Dragon Quest premier du nom et ce sera lui qui lancera la fameuse saga dans toute sa splendeur. Ses origines sont obscures ; selon certaines personnes, il est assimilé au Roi Dragon, le fils de la Reine Dragon qui terrorisait autrefois le monde avec le dieu de la Terreur. Pour d'autres, il s'agirait d'un ancien seigneur dragovien, d'un âge avancé devenu fou ; pour d'autres encore, ce serait un simple humain ayant quitté Radatome qui a décidé de mettre fin à ses jours en affrontant un dragon dans une grotte. Mais le résultat espéré n'était pas à la hauteur de son attente principale, et encore moins de sa découverte : il s'aperçoit qu'il peut non seulement contrôler le Dragon et avoir tout son potentiel, mais qu'il renfermait en lui-même un pouvoir égal aux dragons qui faisait de lui-même un dragon ! Sa vie bascule : ses ambitions s'obscurcissent et il finit par vendre son âme au Mal pour asseoir sa puissance et sa domination dans le monde. Une fois maître de son pouvoir, il assiège Radame sans difficulté, aidé d’une armée de dragons et enlève la princesse Laura de Radatome ainsi que l'Orbe de Lumière, autrefois utilisée par le héros légendaire Roto, devenant tous deux moyens de pression sur le château de Radatome. C'est à partir de ce moment-ci qu'il est connu sous le nom de Lordraco, le seigneur des Dragons et déclare le château Charlock (l'ancien château du seigneur des Ténèbres Zoma, à ce moment-ci laissé à l'abandon) sien. On sait maintenant que Lodraco a enlevé la princesse Laura pour en faire sa femme, mais cette dernière refusant de tout bloc de se donner à lui, il l'enferme au fond d'une grotte pour la faire capituler de l'intérieur et fait garder sa prisonnière en contrôlant un dragon vert, dévorant tous les courageux guerriers voulant libérer la princesse au passage.

 

Un ennemi extrêmement puissant

Lordraco est redouté à Alefgard. Lorsqu’il met en déroute l’armée de Radatome, il est vu comme un être d’une grande puissance, notamment parce qu’il est capable de contrôler les dragons. De nombreux hommes ont bien essayé de mettre fin à ses plans de conquêtes, mais aucun n’est revenu vivant de son expédition… Depuis le haut de son château, il attend qu’un héros assez courageux puisse l’affronter et l’éliminer… Jusqu’à ce que le descendant du héros légendaire Roto se présente à lui. Contrairement aux antagonistes archétypes des RPGs à cette époque, n'aspirant qu'au chaos et au règne de terreur, Lodraco propose au héros de diviser son territoire en deux1, ce qui fait que ses actions sont belles et bien planifiées et que son but n'est donc pas de répandre le chaos, mais bien à des idées politiques. Ce dernier refusant sa proposition plus qu'alléchante (il existe toujours des négociations et des compromis pour éviter de passer à l'acte, bien sûr), le héros l’affronte et en vient à bout… Du moins, c’est ce que le descendant de Roto pensait. Le jeune homme ignorait que Lordraco pouvait se métamorphoser... Quelque chose comme ceci.

Une fois Lordragon vaincu, le Héros réactive la Sphère de Lumière et la paix revient dans le monde. En récompense de sa bravoure hors du commun, Lorik, le roi de Radatome, lui offre sa fille et lui propose d'être le roi de Radatome.

 

Apparition(s)

/!\ Risque de spoil. /!\

Lordraco apparaît pour la première fois dans Dragon Quest premier du nom en 1986, mais il suit différentes apparitions dans la série Monsters ou encore Battle Road. On le voit apparaître dans le manga Dragon Quest : Emblem of Roto où on le voit naître en tant qu'antagoniste (puisqu'à la base, il était seulement contrôlé par le Dieu de la Terreur).

 

Dragon Quest : Emblem of Roto


Lordragon dans Emblem of Roto

Lordragon occupe une place unique dans ce manga. Il est un des quatre commandants de l'Armée du Mal et est le général de l'armée de Dragons. La puissance de Lordragon dit dépasser tous les autres commandants de l'Armée du Mal, certains affirment même qu'il s'agit du plus puissant commandant après Jagan. Il est le fils de la Reine Dragon, mère qu'il n'a pas connu car morte avant sa naissance. De ce fait, il est un être sacré, descendant du dieu dragon et devait être attiré par la lumière et la justice... Seulement, son destin fut autre : le Dieu de la Terreur s'empare du Roi Dragon et le dévie complètement de sa nature initiale en lui faisant croire qu'il s'agit d'un roi démon. Jusqu'à ce que le Dieu de la Terreur revienne à la vie physiquement, il découvre avec horreur qu'il a été manipulé par le démon via Jagan, dont toute son énergie vitale a été aspiré par le Dieu de la Terreur. Il prend conscience de tout ce que Ra Mu lui a dit lorsqu'il se rend au temple de Radatome où il survit aux attaques des Juges, des statues qui éliminent tout être maléfique s'approchant de la sépulture sacrée. Il entrevoit aussi la véritable nature de l'homme lorsqu'Aster préfère le soigner plutôt que le tuer, ce qui l'amène à donner à Aster l'Orbe de Lumière pour mettre fin aux agissements du Dieu de la Terreur.

On ignore ce qu'il advient réellement de lui... jusqu'à ce qu'il s'installe au Château Charlock et complote pour s'approprier Radatome, rattrapé par le maléfice dont il a été victime.

 

Note(s)

1 : Il existe un compromis dans la proposition suivant la version jouée du jeu. En effet, dans la version originale du jeu (celle paru en 1986 donc), en répondant « oui », Lordraco offre le contrôle du monde des Ténèbres au Héros, l'écran devient noir et les menus rouges comme ci le Héros avait été tué durant la bataille (dans la version japonaise, Lordraco va même jusqu'à dissuader le joueur qu'il ressuscitera le Héros lorsqu'il tombe au combat à l'aide du mot de passe de la version japonaise ; déclenchant le célèbre « Game Over » des jeux vidéos). Dans les versions plus récentes, le Héros revient au château de Radatome.