Dissidia Dragon Quest - Saison 3

Vendredi 4 Octobre 2019 à 16:19
  • Prologue

Rubiss avançait lentement vers ses guerriers, tous étendus sur le sol. Quelque rares survivants peinaient à respirer, les autres pleuraient en silence, face contre terre en regardant leurs camarades sans vie.

La Déesse leur jetant un regard déçu. Déçue de leurs actions, de leur rébellion et par-dessus tout déçu de leur faiblesse. Malgré toutes leurs forces, ils n’avaient rien pu faire contre Nokturnus. Ses yeux s’attardèrent sur Arel, son champion. Même lui avait été incapable des prouesses qu’elle attendait de lui.

Nokturnus se dressait face à elle, fier et sûr de sa victoire. La dernière bataille allait commencer, il avait défait ses guerriers les plus valeureux sans aucune résistance et savait pertinemment que Rubiss ne lui opposerait pas beaucoup plus. La victoire finale l’avait éludé trop longtemps et il comptait bien mettre un terme à ce conflit une bonne fois pour toute.

Rubiss soupira et leva les yeux du sol jonché de cadavre. Elle avançait d’un pas déterminé, mais son esprit tremblait. Il y avait bien une raison pour laquelle elle et ses guerriers n’avaient gagné aucun conflit ; elle n’était simplement pas assez forte. Elle ne l’avait jamais été et ne le serait jamais.

-Nokturnus est né dieu, se dit-elle, je le suis devenue. J’imagine que la différence de puissance ne peut venir de rien d’autre.

Le dieu de la discorde se leva sans un bruit attrapant au passage son arme, fichée dans la poitrine d’un des hommes de Rubiss. Le regard grave et sombre, il s’avança vers la déesse de l’harmonie, qui se demandait s’il était bien nécessaire de combattre.

Rubiss sentait le temps se ralentir à l’approche de sa fin. Elle sentait les gouttes de sueur perler puis couler le long de ses joues, de son échine, avant de geler sur sa peau. L’air glacial lui brulait les poumons.

A quelques mètres d’elle, un de ses guerriers rouvrit les yeux. Le jeune homme était blessé et frigorifié, mais rien ne lui fit plus froid dans le dos que de voir la déesse résignée à mourir. Il serra son poing et frappa le sol gelé de toutes ses maigres forces, maudissant son impuissance.

-Tout ça à cause d’un journal… siffla-t-il entre ses dents.

Le jeune homme ne pouvait accepter de voir celle pour qui il s’était battu accepter sa fin venir. Concentrant toute son énergie il réussit à se mettre à genoux. Manquant d’équilibre il chercha son bouclier pour s’en servir d’appui, avant de respirer un grand bol d’air pour crier à Rubiss de ne pas abandonner. Il inspira, malgré ses poumons qui criaient de douleurs, et inspira encore, avant de tout relâcher :

-Vous ne pouvez pas perdre Rubiss ! Nous tous comptons sur vous ! Nos vies sont entre vos mains !

La déesse sursauta et se retourna. Son guerrier le plus récemment appelé à combattre se tenait au fil de la mort mais il avait trouvé la force de l’encourager. Ses longs cheveux bruns qui encadraient son visage, ses vêtements violets et ses yeux bleus pleins de tristesse, de douleur mais aussi d’espoir lui fendirent le cœur.

Rubiss baissa les yeux doucement. Nokturnus reprit sa marche, constatant qu’il aurait encore des guerriers à achever, souriant à cette idée. Le dieu serra la main sur son épée et s’apprêta à la passer à travers le corps de la déesse, quand cette dernière vit le bouclier que tenait son guerrier, et l’inscription qui y était gravée. « Roto ».

Un flash de lumière traversa l’esprit de Rubiss. Elle connaissait ce nom. Il avait changé de prononciation au fil du temps pour devenir Elric, mais elle savait que ce nom signifiait quelque chose, quelqu’un même. Le sol s’enfonça légèrement sous pieds alors que Nokturnus prenait appui pour lever sa gigantesque épée double.

-Sol…, pensa Rubiss dans les quelques millisecondes qui lui restait. Terre ? Roto ? Dialto ! Je n’ai pas toujours été une déesse de la Terre !

Nokturnus plissa les yeux alors que sa lame commençait à fendre l’air, quand une explosion arrêta net sa course, le projetant au loin. Incrédule, il se releva et ouvrit ses yeux en grand. Rubiss se dressait face à lui, une nouvelle vigueur dans ses yeux qui brûlait d’un nouveau désir ardent, celui de la victoire.

-Merci dit-elle à son guerrier. Grâce à toi je peux à nouveau me battre pour vivre. Quant à toi…, continua-t-elle en se tournant vers Nokturnus, Je vais te faire mal. Très mal.

Le dieu de la discorde recula légèrement devant la chaleur écrasante que dégageait désormais la déesse, un feu sacré aussi éblouissant que douloureux pour lui. L’idée même de la défaite ou de la peur lui était insupportable cependant. Il fit face à son ennemie, et dégagea toute sa puissance à son tour pour repousser la lumière qu’elle lui infligeait.

Le jeune observa les deux dieux se toiser. Le regain de force de Rubiss était partagé avec ses guerriers encore en vie, et il se sentit pousser des ailes. Il se dressa sur ses jambes et retrouva son épée non loin de la dépouille de Reck. Il observa son ami aux cheveux bleus avec tristesse, et s’en alla en courant pour observer le combat de loin.

Les deux divinités avaient commencé à échanger des coups d’une puissance inimaginable, faisant trembler l’air. Les yeux du jeune homme s’écartèrent du combat un instant pour regarder si d’autres guerriers de Rubiss se levaient aussi, et sentit un boule se former dans son ventre en constatant qu’il était le dernier encore en vie. Un cri perçant le fit regarder à nouveau le combat et son cœur s’arrêta de battre un court instant.

Rubiss ne bougeait plus, la lame de Nokturnus dépassant de son dos. La chaleur intense qu’elle dégageait diminua et Eleven sentit toute les forces que lui conférait la déesse s’arrêter. S’écrasant sur le sol et espérant ne pas avoir été vu en train de s’enfuir, il observa Nokturnus exulter de joie, avant de planter sa lame dans chaque guerrier pour s’assurer de leur sort.

Eleven se sentit nauséeux et comprit qu’il devait partir vite et loin avant de mourir à son tour. Alors qu’il mettait autant de distance possible entre lui et le dieu victorieux il se mit à pleurer. Il ne pouvait accepter ce qu’il avait vu. Le mal avait gagné et tous les mondes dont les guerriers venaient étaient désormais à sa merci. Il devait pouvoir faire quelque chose, il en était sûr, mais il ne savait simplement pas quoi. Le jeune guerrier voulu prier en espérant obtenir une réponse.

-S-s’il vous plaît, qui que ce soit… J’ai besoin d’aide, il me faut un conseil !

Eleven attendit une réponse, ses jambes continuant de courir toutes seules, mais n’en obtint aucune. Il n’y avait plus le moindre dieu à son écoute…

-Alors petit, où te caches-tu ?, gronda la voix de Nokturnus dans la tête d’Eleven. Prier quand il n’y a plus qu’un seul dieu en vie, voilà qui n’est pas très malin.

Le jeune homme porta sa main à la bouche pour la couvrir. Il n’en revenait pas d’avoir été aussi stupide, mais se rassura très vite : Nokturnus ne savait pas où il était et il se trouvait encore sur ce monde ci. Deux bonnes nouvelles en soit. Il reprit sa course, réfléchissant à un plan.

Afin de mettre autant de distance que possible, il envisagea de lancer un sort de téléportation, mais décida de ne pas le faire : il ne savait pas si la magie marchait encore, si son mana pouvait se régénérer sans la présence de Rubiss, ni même si Nokturnus ne pouvait pas sentir la magie maintenant.

-Quand je pense que tout a commencé à cause de ce fichu journal..! Si seulement il n’avait jamais mis la main dessus alors les choses seraient diff-

Eleven s’arrêta net : il avait trouvé son plan.

"One day, I shall come back. Yes, I shall come back. Until then, there must be no regrets, no tears, no anxieties. Just go forward in all your beliefs, and prove to me that I am not mistaken in mine."
Samedi 5 Octobre 2019 à 01:40
  • Résumé des histoires précédentes

Rubiss et Nokturnus, respectivement divinité de l'ordre et la discorde, s'affrontent depuis des temps immémoriaux. Afin de remporter la victoire entre le bien et le mal, les dieux arrachent des guerriers hors de leurs mondes et de leur temps, pour les faire combattre en leurs noms. Ces guerriers, a qui les souvenirs sont enlevés, doivent alors éliminer tous leurs adversaire pour remporter la guerre. 

Cependant, chaque fois qu'une guerre se termine, deux dragons (Grizius et Barbarus) chacun appartenant à un camp récupèrent les guerriers tombés au combat et la ramène à la vie pour qu'ils puissent recommencer ad vitam aeternam, sans qu'ils ne se rendent compte de rien puisque leurs souvenirs sont effacés entre chaque conflit.

Tout changea lorsqu'un guerrier du camps de Nokturnus ouvre un jour une brèche donnant sur le néant. De cette brèches sont sortis des créatures de cristal appelées Manikins. Ces êtres avaient le pouvoir de tuer les guerriers sans espoirs de le faire revenir à la vie pour le prochain conflit, et finirent par être soumises aux ordres des guerriers de Nokturnus, qui commençèrent à gagner conflits après conflits.

L'espoir revint quand Alef (le Héros de Dragon Quest) récupéra un livre, un journal même, rédigé par un guerrier des anciennes guerres. Là il découvrit comment empêcher la prolifération des Manikins et ainsi donner une chance de victoire à ses camarades. Comprenant que pour ce faire il devait éliminer certains de ses camarades, qui ne seraient ainsi pas eux-mêmes la cible des Manikins, il entreprit avec Tommy d'éliminer certains des leurs, ceux qui seraient les plus à même de les aider à combattre. 

La guerre se termina, Alef et tous les autres guerriers se firent effacer la mémoire du conflit qui venait de toucher à sa fin. Certains guerriers de Nokturnus, Psaro et Corvus, touchés par la lumière, rejoignirent le camp de Rubiss, tandis que des guerriers de la déesse, Tommy notamment, furent récupérer par le dieu de la discorde. Puis un nouveau cycle commença, une fois les guerriers répartis.. Et la suite commence au prologue disponible ci-dessus !

"One day, I shall come back. Yes, I shall come back. Until then, there must be no regrets, no tears, no anxieties. Just go forward in all your beliefs, and prove to me that I am not mistaken in mine."
(Administrateur)
1
Master Chief
Dragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest Slime
Mardi 8 Octobre 2019 à 09:26

Très sympa, merci pour ta prose. Je trouve ça bien écrit, c'est agréable à lire :-)

Rien qu'une seconde... S'enflammer comme un éclair!
Mardi 8 Octobre 2019 à 13:26

Merci pour le commentaire, ça me fait plaisir ! ^^

"One day, I shall come back. Yes, I shall come back. Until then, there must be no regrets, no tears, no anxieties. Just go forward in all your beliefs, and prove to me that I am not mistaken in mine."
40334
Mister DQFan
Dragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest Slime
Jeudi 10 Octobre 2019 à 23:13

Wouah, super sympa comme début d'histoire !

Commencer par une bataille entre dieux, classe 8)

Bon courage pour écrire la suite smiley

Let me sing you a song, and let's sing along