Soluce Dragon Quest XI (PS4/PC) - Chapitre 20

(Modérateur)
50480
Miss DQFan
Dragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest SlimeDragon Quest Slime
Vendredi 18 Janvier 2019 à 21:53

Chapitre 20 : Venger le sacrifice

 

Il ne vous reste plus qu’à retrouver Véronica et Séréna pour que votre équipe soit au complet !

À partir de Sniflheim, prenez le chemin vers Arboréa, tout comme vous l’aviez fait il y a déjà quelques temps. Après avoir dépassé le lac, vous faites la rencontre d’un dragon qui, auparavant prisonnier de la glace, s’est échappé et compte bien vous dévorer en guise de repas (1).

 

Reprenez les bonnes habitudes et lancez le Geyseroc d'Érik d'entrée de jeu. Affaiblissez l'ennemi autant que possible avec les combos classiques tel le Multicoup accompagné du Vamp ou la Morsure du Cobra suivie de la Coupe Franche.

Notez également que le dragon n'est pas immunisé contre le Ramollo. Lancez-le dès que possible afin de diminuer sa puissance d'attaque.

Cependant, même si vous parvenez à lui régler son compte, il vous met hors d’état de nuire à l’aide d’un souffle paralysant. Alors qu’il s’apprête à vous tuer, Séréna apparaît non loin et vous sauve la vie. Elle se joint évidemment à vous pour continuer l’aventure (2).

 

Arboréa

Lorsque vous arrivez à Arboréa, vous rencontrez les parents de vos deux amies. Vous partez ensuite à la recherche de Véronica dans la petite clairière au sud-ouest du village (3).

Vous trouvez alors le corps inanimé de la jeune fille adossé contre l’arbre (4).

 

La marque sur le dos de votre main se met à luire. En interagissant avec le bâton de Véronica, une atroce vision vous révèle le sacrifice de votre alliée. En effet, celle-ci a utilisé ses dernières ressources pour vous protéger lors de la destruction de l’Arbre Sacré (5). Après quoi, vidée de son énergie, elle n’a pu échapper à un destin funeste.

La vision terminée, le corps de votre amie disparaît.

 

Retournez en ville pour organiser les funérailles de votre défunte alliée. À l’issue de la cérémonie, rendez visite au prêtre dans le temple. Il vous explique avoir eu un rêve, récemment, dans lequel vous accédiez à une île dans les nuages. Seulement, si vous souhaitez vous y rendre, il vous faudra trouver un moyen de voler...

Après cette discussion, passez la nuit à l’auberge.

Dans la nuit, vous êtes réveillé par le son de la harpe de Séréna. Quittez l’auberge et parlez à votre amie qui se tient près de l’arbre juste à droite en sortant du bâtiment.

Séréna vous révèle que la nuit précédant l’arrivée de Mortégor, Véronica lui a promis qu’elle deviendrait plus indépendante. Séréna a répliqué que cela était impossible car leur relation était trop fusionnelle, et à présent qu’elle se retrouve seule, elle regrette de n’avoir pas pris sa sœur au sérieux.

La jeune femme s’empare alors d’un poignard et se coupe une mèche de cheveux qu’elle offre au vent (6). Elle promet d’honorer le sacrifice de sa sœur en profitant de la vie. Elle hérite ainsi des pouvoirs magiques de Véronica.

  

Le lendemain matin, en compagnie de Séréna, prenez le chemin à droite du temple (7). Vous devriez atteindre un pic où vous pourrez récupérer un objet d’une importance considérable pour la suite de l’aventure.

Vos compagnons vous attendent au sommet (8).

 

Le grand prêtre vous confie alors la flûte de Céto (9), laquelle vous permettra d’invoquer un... cachalot volant (10).

Une fois sur son dos, volez en direction du palais des dieux (11), non loin de la demeure de Mortégor.

 

Entrez dans le petit bâtiment pour faire la rencontre d’un être bien étrange.

Poussez la porte derrière le bonhomme et récupérez la gemme sur le piédestal. Après quoi, examinez la plante devant vous : vous aurez alors une vision vous révélant des images du héros légendaire, qui devrait vous rappeler quelqu'un pour peu que vous soyez un tant soit peu fan de la série (12).

Faites de même avec les deux autres plantes pour comprendre que c’est à la sueur de votre front que vous devrez forger l’Épée du Héros. Pour ce faire, il vous faudra réunir une gemme, un marteau, et travailler le fer au cœur d’un volcan.

I may be on the side of the angels, but don't think for one second that I am one of them.