Dragon Quest XI: Les Combattants de la destinée

Synopsis

L'histoire commence lors de la grande fête de la ville, durant laquelle un curieux fantôme semble chercher quelque chose. Tandis que les réjouissances battent leur plein, une étrange pluie s'abat sur la place centrale. C'est alors que nous assistons à une réunion ayant lieu au château, réunissant plusieurs souverains, visiblement très pensifs, sans savoir exactement ce qui peut bien les tracasser. C'est dans une pièce non loin de là que vous pourrez faire la première fois connaissance avec le héros, encore bébé. Malgré son jeune âge, il semble très vigoureux et surtout possède une étrange marque sur une de ses mains. Le fantôme observera cette scène, semblant avoir trouvé ce qu'il cherchait. Le château est ainsi tout à coup attaqué par une horde de monstres, et une jeune femme s'occupera de recueillir le nouveau né et le placera dans une petite corbeille. Celle-ci sera disposée le long d'un ruisseau, permettant au héros de s'en sortir vivant et d'être miraculeusement recueilli par un vieil homme, tel Moïse sauvé des eaux du Nil. Le temps passe, et le héros atteint l'âge de 16 ans. Il comprendra alors qu'il est la réincarnation d'un ancien guerrier légendaire ayant sauvé le monde il y a bien longtemps, et que sa destinée l'attend par delà les plaines, les océans et les montagnes. Il décidera ainsi de quitter son village adoptif ainsi que sa meilleure amie pour découvrir ce qui se cache derrière le secret de sa naissance.

  • Le retour de la saga en aventure 100% solo
  • Une version PS4 et Nintendo 3DS radicalement différente

Présentation

Ce onzième épisode signe le grand retour de la saga dans un cadre purement solo. En effet, les précédents épisodes avaient mis beaucoup d'énergie à proposer un gameplay multi-joueurs, que cela soit pour Dragon Quest IX sur Nintendo DS et ses capacités de partage d'instances ou Dragon Quest X qui avait tout simplement pris la direction d'un MMORPG assumé. On retrouve ainsi une orientation plus classique, avec des ajouts appréciés comme naviguer avec des bateaux pirates ou bien encore voler à dos de dragons.

La particularité de cet épisode est de proposer plusieurs façons de profiter de l'aventure. En effet, suivant la console que vous choisirez pour y jouer, l'expérience sera sensiblement différente. Ainsi, la version PlayStation 4 profite d'une technique solide en affichant de magnifiques graphismes en cell-shading réalisés à l'aide du moteur graphique Unreal Engine 4. Les terres y sont vastes et les monstres sont directement visibles à l'écran, mettant ainsi de côté, une nouvelle fois, les rencontres aléatoires. Les joueurs de Dragon Quest VII et VIII sur Nintendo 3DS ne seront ainsi pas dépaysés! Fait étonnant, la bande-son de ce onzième épisode dans sa version japonaise ne propose pas de pistes symphoniques, mais des musiques au format midi. Un côté old-school très (trop?) poussé qui divise beaucoup.

La version Nintendo 3DS quant à elle est extrêmement intéressante et utilise le hardware de la console à merveille. En effet, elle propose deux modes d'affichage différents lorsque le joueur se déplace: des graphismes en 3D d'un niveau correct, ou des graphismes traditionnels en 2D. L'écran inférieur affichera le plan de la zone. Toutes les générations peuvent donc prendre un plaisir non dissimulé en observant les différences entre les deux visions, l'adaptation d'un modèle 3D en sprites 2D, etc. Les combats quant à eux ne proposent qu'un seul mode sur l'écran supérieur: 3D ou 2D (l'écran inférieur servant aux commandes). C'est au joueur de décider ce qu'il préfère, avec la possibilité de passer d'un mode d'affichage à l'autre en passant par les églises.

Une fois n'est pas coutume, un coffret collector est sorti au Japon réunissant les deux versions du jeu: PlayStation 4 et Nintendo 3DS, sous la forme de deux livres anciens, disposant de la même caligraphie que celle visible durant l'aventure. Chaque console aura également le droit à une version collector aux couleurs du jeu: une magnifique PS4 bleue reprenant le bouclier de Roto, ainsi qu'une Nintendo 3DS grise avec un gluant de platine. Pas de jaloux, mais incontestablement un budget important pour le fan!

Le 29 Juillet 2017, soit le jour de la sortie du jeu au Japon, Yūji Horii annoncera que la traduction est en cours dans cinq langues dans le cadre d'une future sortie mondiale. Le français ayant été retenu, pour un lancement réalisé en Europe le 4 Septembre 2018. Malheureusement, la version Nintendo 3DS ne sortira pas en Europe, SquareEnix préférant se concentrer sur des systèmes plus modernes à ses yeux. A noter également qu'une version Nintendo Switch est prévue, mais nous n'avons à l'heure actuelle aucun information sur cette édition.

Versions

201720182018
2017--
Section rédigée par Poppu